L’empreinte optique sans transfert implantaire : mythe ou réalité ?

Les techniques conventionnelles en prothèse fixée sont désormais obsolètes. Pendant des années, elles ont été les seules à pouvoir satisfaire les besoins du spécialiste dentaire en réhabilitation buccale. Aujourd’hui, leurs limites telles que les arrachements, les bulles ou autres types de déformations sont clairement identifiées. L’application des nouvelles technologies et outils numériques dans le cabinet dentaire ont propulsé l’implantologie dans le 21ème siècle. L’empreinte optique et son pendant la CFAO (conception et fabrication assistée par ordinateur) ont révolutionné les pratiques des cabinets dentaires. Explications.